La Fédé, ça sert à quoi?

La Fédé, c’est la Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade… Il est bon de le préciser, car pour de nombreux pratiquants, la fédé est une usine à gaz, qui semble bien loin de leurs pratiques…
Beaucoup d’entre vous ne sont certainement pas licenciés, d’autres sont licenciés car inscrits dans un club ou juste pour l’assurance… Bien peu le sont par acte militant.

Pourtant la FFME joue depuis près de 25 ans un rôle majeur dans  nos activités, escalade ou montagne.

De manière générale, le Ministère des sports lui délègue les missions d’animation et de développement des activités escalade, ski de montagne, canyon, raquettes à neige… Plus concrètement, elle assure l’organisation des compétitions, elle diffuse des recommandations, des chartes de bonnes pratiques, des consignes de sécurité… Elle propose une offre de formation riche à destination de ses licenciés… Bref elle fait tout un tas de choses dont le détail peut être exploré sur le site internet : www.ffme.fr

Pourtant, dans des départements comme l’Isère, où la pratique des activités assimilées à l’alpinisme et à l’escalade est antérieure au mouvement fédéral, de très nombreux pratiquants ne se sentent pas du tout  concernés par la fédé…
C’est bien sûr compréhensible, mais  c’est sans doute une erreur !!!…

En effet, au niveau local, par l’intermédiaire du Comité Départemental, la FFME remplit depuis de nombreuses années une mission de service public (c’est-à-dire pour tous les pratiquants et pas juste les licenciés), en assurant la gestion des sites naturels d’escalade. Défendre l’accès aux sites pour tous, et gratuitement (!), résoudre les conflits d’usage, signer les conventions avec les propriétaires (privés ou publics), fournir du matériel aux équipeurs, entretenir les sites : voilà tout ce que le CD 38 de la FFME fait pour vous (Et uniquement en ce qui concerne l’escalade !)…
Ce travail s’appuie sur de nombreux grimpeurs-équipeurs bénévoles, sur des clubs comme l’ECI, le GMPR ou EVA. Mais aussi sur du personnel salarié par le CD et dont le rôle est primordial…
Ce travail est aussi facilité car notre légitimité est reconnue par nos interlocuteurs. La qualité de notre travail et la continuité de notre engagement n’y sont pas étrangers, mais la force du nombre (l’Isère est le département qui compte le plus de licenciés en France) y est aussi pour beaucoup. L’union fait la force comme on dit…
Alors, le minimum que vous pouviez faire pour nous aider, vous l’avez fait en achetant ce topo… Et comme on sait bien que c’est toujours le premier pas qui coûte, il ne tient qu’à vous d’en faire un peu plus… ADHÉREZ !!!